ill-kept

SousLES ONGLESDE L'EAU VERS VOS POUMONSMPUSP3Nous poursuivons notre recherche sur les conflits intérieurs en explorant l’univers intime d’une personne confrontée à la solitude, à la vulnérabilité et au rejet de sa communauté, là où le lien social a disparu.

Le processus de recherche utilise des œuvres littéraires et photographiques qui abordent les notions d’abandon, de solitude et de passage. En capturant des ruines et des lieux abandonnés, les photographes, Thomas Jorrion, Yves Marchand et Romain Meffre, mettent en lumière une vie nouvelle qui surgit dans un univers délabré et qui crée une sensation étrange d’impermanence. L’oeuvre de Laura Kasischke (A suspicious river, La couronne verte) provoque l’imaginaire et nourrit le travail symbolique sur la notion de passage d’un monde à l’autre.

« ill-kept » s’écrit aussi grâce à des temps d’improvisation permettant d’expérimenter la figure légendaire de la sorcière, celle de jour ou de nuit, confrontée à une nature peu accueillante. Dans un univers hostile et inquiétant, comment vit-elle son conflit intérieur ? Comment nourrit-elle ses peurs ? Quels sentiments, quels attachements doit-elle quitter pour prolonger son chemin ?

3 objets scéniques naissent de cette recherche. Dans chacune de ces formes, une femme a été rejeté, laissée à l’abandon accompagnée de lourds sacs. Une solitude vécue de trois manières différentes selon les textes qui portent l’écriture de la partition d’actions.